Accueil > Soins aux animaux > Faune sauvage >

Soins aux animaux

L'équipe

L’équipe du CEDAF est constituée majoritairement par des étudiants bénévoles désireux de s’investir dans les soins aux animaux sauvages. Ils sont encadrés par des vétérinaires et assistés par des bénévoles ainsi qu’une animalière.

Les vétérinaires

Le CEDAF a été créé en 1993 par un professeur de zootechnie qui en est toujours le directeur, titulaire du certificat de capacité. Un second enseignant chercheur, également zootechnicien, est plus particulièrement chargé de l'organisation des activités cliniques. Il est assisté par une jeune vétérinaire, chargée de consultations, en contrat à mi-temps.

Le personnel non vétérinaire

Une animalière en contrat à mi-temps aide pour les soins aux animaux et assure l'entretien des locaux hébergeant les animaux.
Le centre bénéficie d'un temps partiel de secrétariat pour assister le directeur dans les tâches de gestion.
 

Les étudiants

Une centaine d’étudiants vétérinaires volontaires sont accueillis et formés chaque année au CEDAF. Ils prennent en charge les animaux en soins lors des gardes quotidiennes qui couvrent également week-end et jours fériés. Ce travail est réalisé en plus de leurs obligations d'enseignement : il est donc bénévole.
Parmi les étudiants, 2/3 sont en 1ère année de formation, 1/3 en 2ème année. Cinq étudiants ayant achevé leurs deux années de formation participent en tant que moniteurs à l'encadrement de leurs camarades.
 

Les bénévoles et les stagiaires

Depuis deux ans, un petit nombre de bénévoles extrêmement motivés, désireux de passer un certificat de capacité ou simplement souhaitant s’investir dans la sauvegarde de la faune sauvage, sont accueillis. Ils participent aux soins mais également à l’entretien et à l’amélioration des installations avec notre animalière.

Pendant les vacances scolaires ou les périodes de stages des étudiants, le centre fait appel à des stagiaires. Ce sont le plus souvent des étudiants de l'enseignement supérieur ayant choisi une discipline biologique, mais il peut s'agir aussi d'étudiants de l'enseignement technique suivant une formation à l'environnement. Ces stagiaires permettent d’assurer la continuité des activités tout en recevant une formation spécifique.
Enfin, à tout moment de l'année, des vétérinaires peuvent participer aux activités cliniques pour s'initier à la faune sauvage ou se perfectionner.