Accueil > Culture & Patrimoine > Les livres anciens > Exposition virtuelle >

Culture & Patrimoine

Le cheval dans les collections

Goiffon et Vincent, Mémoire artificielle des principes relatifs à la fidèle représentation des animaux tant en peinture qu'en sculpture. Première partie concernant le cheval (1779)

   Jugés plus à même d'intéresser le public et les connaisseurs, les ouvrages traitant du cheval ont été numérisés en priorité. A ses débuts, l'Ecole a en effet centré son développement sur la médecine et la chirurgie du cheval, considéré à l'époque comme l'animal noble par excellence. De plus, la numérisation se justifie car la plupart de ces livres sont souvent aussi précieux que fragiles et sont riches en planches illustrées.

  

Lafosse, Cours d'hippiatrique, 1772

   Tous ces traités portent sur l'anatomie, l'équitation, la maréchalerie, l'hippiatrie... autant de domaines parfois très techniques qui nécessitent des illustrations, sans lesquelles acquérir des connaissances serait très compliqué sinon vain. Le pouvoir évocateur de l'image, d'une bonne reproduction sous la forme de planches gravées, fait tout l'intérêt et le succès des nombreux ouvrages de médecine vétérinaire durant ces quatre siècles : certains auteurs vont même jusqu'à reprendre des illustrations d'auteurs morts un ou deux siècles plus tôt.
 

   Une petite vingtaine d'ouvrages, conservés à la bibliothèque de l'Ecole ont été sélectionnés pour cette exposition virtuelle ; d'intérêt patrimonial, ils sont représentatifs d'une époque, d'un savoir, mais également de croyances en terme d'anatomie, de maréchalerie ou de médecine vétérinaire.