Accueil >

Recrutement

POSTE DE CHARGE DE COMMUNICATION DE L’ÉCOLE NATIONALE VETERINAIRE D'ALFORT

Le chargé(e) de communication contribue à la notoriété et au rayonnement de l’EnvA ainsi qu’au développement de ses partenariats, selon les orientations fixées par le Conseil d’administration et l’équipe de direction de l’Etablissement.

 

Il conçoit les outils de communication externe et interne requis dans les domaines de l’enseignement, de la recherche, de la formation continue, et de la gestion de l’Etablissement.

 

Il assure la gestion des marques « Alfort » et « EnvA », ainsi que la valorisation du patrimoine  immobilier avec la gestion de toutes les manifestations hébergées sur le site de Maisons-Alfort.

 

Placé directement sous l’autorité du Directeur de l’EnvA, il est responsable du service de la communication, qui se compose d'une autre personne. Il est membre du comité de pilotage de l’EnvA (équipe de direction élargie).

Il encadre un agent au service de la communication, et assure la gestion financière du budget de ce service (élaboration budgétaire, suivi de l’exécution).

 

Fichier pdf Télécharger la fiche de poste complète

 

Candidatures à envoyer avant le 10 juillet à juliette.bourdon@vet-alfort.fr

Prise de poste fin août 2017.

 

Profil d’un ½ VSC mutualisé sur les programmes éléphant de mer SO-MEMO et HENERGES

Dates d’affectation sur le district de Kerguelen : Août 2017 – Avril 2018

 

Le Volontaire du Service Civique participera aux opérations de recherches conduites sur l’écologie des éléphants de mer de Kerguelen dans le cadre du Système d’Observation MEMO (Mammifères Echantillonneurs du Milieu Océanique - responsable Christophe Guinet, programme 109) et du programme HENERGES (Huddling Energetics of moulting Elephant Seals : thermal ecology of moulting elephant seals, programme N°1037, Responsable Caroline Gilbert).

Fichier pdf Télécharger la description du poste

 

Profil du (de la) candidat(e) VSC recherché(e).

De par la nature des travaux à effectuer et notamment la nécessité d’effectuer des anesthésies et des gestes chirurgicaux pour procéder à l’implantation d’enregistreurs de rythme cardiaque, cette proposition de Volontariat s’adresse en tout premier lieu à un(e) étudiant(e) en fin d’étude vétérinaire ou ayant achevé son cursus vétérinaire. Une expérience préalable dans la manipulation de pinnipèdes, ou tout du moins d’animaux sauvages, sans être totalement indispensable, constituerait un avantage.

 

Compte tenu des nombreux et longs déplacements à pied, de la manipulation d’un très grand nombre d’éléphants de mer, une bonne condition physique est indispensable.

Le travail s’effectue sur le terrain avec de nombreuses semaines passées en cabane en situation isolée mais de promiscuité. Une expérience de vie en situation de terrain (isolée) et une bonne aptitude à la vie sociale sont souhaitées.

Les travaux nécessitant la programmation et le déploiement de nombreux modèles de balises : un goût prononcé pour les nouvelles technologies et informatique est souhaitable. Une formation initiale et/ou sur le terrain sera effectuée.

 

Nous recherchons une personne bien organisée, rigoureuse et méthodique, respectueuse de l’animal au cours des manipulations possédant une motivation importante pour la recherche scientifique.

Profil de formation : vétérinaire, master écologie, écophysiologie, éthologie, maîtrise de la langue anglaise souhaitée (possible collaboration scientifique avec anglophones sur le terrain).

 

Merci d’adresser votre CV à Madame Caroline Gilbert : caroline.gilbert@vet-alfort.fr