frzh-CNenes
07 février 2023

Des chirurgies techniques pour Scipion, un étalon percheron de 16 ans

Scipion de Prainville, étalon percheron de 16 ans, a été pris en charge par l'hôpital des équidés de l'EnvA. Les…
07 février 2023

Des chirurgies techniques pour Scipion, un étalon percheron de 16 ans

Scipion de Prainville, étalon percheron de 16 ans, a été pris en charge par l'hôpital des équidés de l'EnvA. Les vétérinaires ont soigné sa hernie inguinale en réalisant des interventions chirurgicales…
27 janvier 2023

L'histoire de Roxy, soignée par une approche chirurgicale mini-invasive

Découvrez l'histoire de Roxy, Golden Retriever soignée à l'hôpital des animaux de compagnie de l'EnvA ! Cette chienne de deux ans…
27 janvier 2023

L'histoire de Roxy, soignée par une approche chirurgicale mini-invasive

Découvrez l'histoire de Roxy, Golden Retriever soignée à l'hôpital des animaux de compagnie de l'EnvA ! Cette chienne de deux ans souffrait d'une incontinence urinaire due à une malformation congénitale de…
27 janvier 2023

Découverte d’un circovirus impliqué dans une hépatite humaine

Des scientifiques de l'Institut Pasteur, de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, de l’Inserm au sein de l’Institut Imagine, d’Université Paris Cité…
27 janvier 2023

Découverte d’un circovirus impliqué dans une hépatite humaine

Des scientifiques de l'Institut Pasteur, de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, de l’Inserm au sein de l’Institut Imagine, d’Université Paris Cité et de l’École nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA), ont identifié une…
26 janvier 2023

Vidéo - Vos animaux peuvent avoir des boutons

CONSEILS VÉTOS - Vos petits compagnons aussi peuvent avoir des boutons !Comment les repérer dans le poil ? Quels sont…
26 janvier 2023

Vidéo - Vos animaux peuvent avoir des boutons

CONSEILS VÉTOS - Vos petits compagnons aussi peuvent avoir des boutons !Comment les repérer dans le poil ? Quels sont les aspects de ces boutons ? Quelles en sont les…
26 janvier 2023

Nouveau - L'EnvA lance ses "Encas cliniques d'Alfort", une série de webinaires

C'est nouveau en ce début d'année 2023. Vétérinaires, participez aux "Encas cliniques d'Alfort", des webinaires gratuits proposés par les cliniciens…
26 janvier 2023

Nouveau - L'EnvA lance ses "Encas cliniques d'Alfort", une série de webinaires

C'est nouveau en ce début d'année 2023. Vétérinaires, participez aux "Encas cliniques d'Alfort", des webinaires gratuits proposés par les cliniciens et spécialistes de l'hôpital des animaux de compagnie de l'EnvA.
20 janvier 2023

Vidéo - Mon chat ou mon chien boit beaucoup, que faire ?

CONSEILS VÉTOS - Mon chat ou mon chien boit beaucoup, que faire ?Mon animal boit peu, dois-je m'inquiéter ? À…
20 janvier 2023

Vidéo - Mon chat ou mon chien boit beaucoup, que faire ?

CONSEILS VÉTOS - Mon chat ou mon chien boit beaucoup, que faire ?Mon animal boit peu, dois-je m'inquiéter ? À l'inverse, s'il boit trop, cela peut-il révéler de possibles affections…

Étude - Mieux comprendre les maladies inflammatoires de l'intestin équin

L'EnvA, la Clinique Équine de Conques, le Centre Hospitalier Vétérinaire Equin de Livet et Vetodiag ont présenté une étude consacrée aux caractéristiques cliniques et histologiques associées à la survie dans les maladies inflammatoires de l'intestin équin  lors du 13e congrès annuel du Collège européen de médecine interne équine. Objectif : mieux comprendre les maladies inflammatoires de l'intestin des chevaux.


Une étude pour mieux comprendre et diagnostiquer les maladies inflammatoires de l'intestin (MICI) ! Une présentation a été réalisée lors du 13e congrès annuel du Collège européen de médecine interne équine en novembre 2020 (et mise en ligne en mars 2021). L'EnvA est associée à la Clinique Équine de Conques, au Centre Hospitalier Vétérinaire Equin de Livet et à Vetodiag.

DSC 0436 copie


Les maladies inflammatoires de l'intestin (MICI) sont une maladie bien connue associée à une perte de poids, des coliques récurrentes et/ou des diarrhées. Elles sont dues à une infiltration anormale de la paroi de l'intestin par des lymphocytes et des plasmocytes, des types de globules blancs. Le diagnostic est difficile et la valeur pronostique de la biopsie intestinale fait défaut. Les objectifs de cette étude étaient de proposer un score de sévérité histologique des biopsies intestinales, et de rapporter les paramètres associés à la survie à long terme. En clair, il s'agit d'étudier s'il est possible de déterminer la gravité de la maladie à partir des analyses des cellules de l'intestin.

97 chevaux diagnostiqués avec une MICI par des biopsies intestinales entre 2006 et 2020 ont participé à l'étude. La signalisation, l'histoire de cas, les signes cliniques, les résultats des tests de diagnostic, y compris les biopsies intestinales, la thérapie et la survie à long terme ont été étudiés. Les lames histologiques disponibles ont été notées pour chaque type d'infiltration cellulaire et pour l'œdème. 

Conclusion : le type d'infiltration cellulaire était associé à la survie : 63,7 % des chevaux présentant une infiltration lymphoplasmocytaire mixte ou unique ont survécu après un an. 100 % des chevaux présentant une infiltration éosinophile. Les éosinophiles sont un type de globules blancs qui jouent un rôle important dans la réponse de l'organisme aux réactions allergiques. Cependant, le score de sévérité histologique n'était pas associé à la survie. La survie à long terme était moins bonne pour les chevaux âgés de plus de neuf ans, ceux qui présentaient une hypoprotéinémie (déficit du taux de protéine sanguine), de la diarrhée ou une épaisseur de paroi accrue à l'échographie abdominale.

Cette étude rapporte un pronostic plus défavorable en cas d'infiltration lymphoplasmocytaire. Le score de sévérité histologique n'est pas associé ici à la survie, ce qui justifie des études complémentaires pour déterminer le seuil optimal entre les chevaux sains et les chevaux atteints de MICI.

IMG 20200417 WA0010

Cette maladie qui touche les chevaux atteint aussi les humains : 300 000 personnes en France (la plus connue étant la maladie de Crohn).

L'hôpital des équidés d'Alfort mène un important travail de recherche sur ce sujet dont il reste encore beaucoup de choses à découvrir. Si votre cheval présente des signes compatibles, contactez votre vétérinaire ou les experts de l'EnvA.

----

Auteurs / Authors : Ludovic Tanquerel, Emilie Quéré, Marianne Depecker, Morgane Olivier, Valérie Picandet, Marie-Capucine Dupuis-Tricaud, Nicolas Pouletty, Christelle Volmer

Abstract


Inflammatory bowel disease (IBD) is a well‐recognized disease associated with weight loss, recurrent colic, and/or diarrhea. Diagnosis is challenging and prognosis value of intestinal biopsy is lacking. The objectives of this study were to propose a histological severity score of intestinal biopsies, and to report parameters associated with long‐term survival.

A multi‐centric retrospective study was performed and included 97 horses diagnosed with IBD through intestinal biopsies between 2006 and 2020. Signalment, case history, clinical signs, diagnostic test results including intestinal biopsies, therapy and long‐term survival were studied. Available histological slides (58) were scored from 0 to 3 for each cell type infiltration and for edema. Survival data were displayed graphically as a Kaplan‐Meier plot, and were analyzed with a Cox's proportional hazards model and a Gehan‐Bresloz‐Wilcoxon test (P < 0.05 were considered significant).

Type of cells infiltration was associated with survival: 63.7% of horses with mixed or alone lymphoplasmocytic infiltration survived after one year contrary to 100% of horses with eosinophilic infiltration (P = 0.0073, HR = 3.106, 95% CI 1.313‐7.347). However, histological severity score was not associated with survival. Long‐term survival was poorer for horses older than 9 years old (HR = 2.479), those with hypoproteinemia (HR = 8.015), diarrhea (HR = 2.314), or with increased wall thickness at abdominal ultrasound (HR = 2.668).

This study reports a poorer prognosis for lymphoplasmocytic infiltration. Histological severity score is not associated with survival here, which warrants further studies to determine optimal cut‐off between healthy and IBD horses.