Chiens de détection de la Covid-19 : des partenariats internationaux

L’École nationale vétérinaire d’Alfort se félicite des nouveaux partenariats internationaux initiés dans le cadre du projet de détection de la Covid-19 par des chiens, porté par le Pr Dominique Grandjean, enseignant-chercheur de l'EnvA. L’Argentine, le Brésil, la Belgique ou encore Dubaï ont, parmi d’autres, fait appel à l’expertise de l’équipe «Nosaïs-Covid19».

Nouvelle étape pour le projet «Nosaïs-Covid19» qui s’internationalise. Alors que les premiers essais de dépistage de la Covid par des chiens reniflant des prélèvements de sueur axillaire ont été initiés par le Pr Dominique Grandjean et son équipe, à l’EnvA, fin avril, et ont conduit à des résultats significatifs qui ont fait l’objet d’une publication en «preprint», plusieurs pays ont sollicité l’expertise «Nosaïs» afin de développer un protocole similaire dans une finalité opérationnelle de dépistage de masse : l’Argentine et le Chili, qui envisagent un déploiement dans des aéroports, le Brésil, l’Australie ou encore prochainement la Belgique. Les Émirats arabes unis, grâce à d’importants moyens mis en œuvre, déploient actuellement les 20 équipes déjà formées au sein de l’aéroport de Dubaï. Une mise en œuvre à l’arrivée des paquebots de touristes est également envisagée.

IMG 9597 copie

Le travail de recherche se poursuit afin de déterminer les valeurs de sensibilité et de spécificité de l’approche canine. Huit chiens travaillent au quotidien sur le campus de l’EnvA, à Maisons-Alfort, tandis que huit autres travaillent en Corse du Sud. Le travail initial se termine au Liban, dans le cadre d’une collaboration avec l’université Saint-Joseph de Beyrouth. Des représentants de Nosaïs et deux formateurs de Cynopro Detection Dog, entreprise spécialisée dans la détection d’explosifs, se rendent dans la capitale libanaise, en cette mi-juillet, pour mettre en place le programme de formation des chiens de la police libanaise.

Nosaïs-Covid19 est porté en partenariat avec l’hôpital militaire Bégin, l’AP-HP, la compagnie Cynophile de la préfecture de police, les sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne et de l’Oise, les gendarmes et pompiers de Corse du Sud et les entreprises Cynopro detection dog et Diagnose.

Les équipes de l’EnvA sont mobilisées depuis le début de la crise sanitaire liée au SRAS-CoV-2. Nosaïs en est une illustration. L’unité mixte EnvA-Anses-Inrae de virologie coordonne quant à elle des projets ambitieux sur la compréhension de ce coronavirus.


Le projet Nosaïs-Covid19 c'est ?



Espace presse ici


Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.