Développement d’un dispositif médical d’hypothermie en cas d’arrêt cardiaque


Lundi 17 juin 2019, Erganeo et la start-up Orixha ont signé une licence exclusive mondiale sur l’utilisation d’une technologie innovante de ventilation liquidienne induisant une hypothermie thérapeutique ultra-rapide des organes vitaux des patients victimes d’un d’arrêt cardiaque. Une relation gagnant-gagnant qui témoigne de l’implication renforcée d’Erganeo auprès de ses start-up. L'EnvA est au cœur de cette technologie.

Arrêt cardiaque iStock 906536840 copie
Une technologie de rupture répondant à un besoin médical fort

Chaque année, sept millions de patients décèdent d’un arrêt cardiaque extra-hospitalier dans le monde. Après 15 années de recherche, les équipes de chercheurs menées par les professeurs Renaud Tissier (INSERM, EnvA, Institut Mondor) et Philippe Micheau (Université de Sherbrooke, Canada) ont mis au point une technologie sûre et sophistiquée permettant de réduire cette mortalité grâce aux vertus de l’hypothermie ultra-rapide. Cette technologie utilise les poumons comme échangeurs thermiques par  ventilation d’un liquide respirable à température contrôlée. Ainsi, les échanges gazeux sont assurés, et l’hypothermie induite protège le cerveau, le coeur et les autres organes vitaux (reins, foie) des séquelles liées à la reperfusion.

La naissance d’une start-up : Orixha Medical

Cette technologie innovante est utilisée par la start-up Orixha pour développer un dispositif médical d’hypothermie ultra-rapide afin d’améliorer le pronostic vital de l’arrêt cardiaque. Forte d’une solide preuve de concept pré-clinique, Orixha vise une mise sur le marché à horizon 3 – 4 ans, une fois les études cliniques chez l’homme réalisées. Son dirigeant Fabrice Paublant s’appuie sur l’expertise des cofondateurs et sur les résultats obtenus par les laboratoires académiques à l’origine de la technologie.

La forte implication d’Erganeo

Ce projet a été détecté et soutenu par Erganeo, via un apport de fonds et la gestion des dépôts de brevet, poursuivant ainsi le travail amont de TransferTech Sherbrooke. Cette implication s’est ensuite concrétisée le 17 juin 2019 lors de la signature de licence. « Erganeo s’est également engagée à travers une prise de capital d’Orixha, ainsi qu’une présence dans son comité de surveillance, témoignage de notre fort engagement au soutien de la dynamique de croissance des start-up que nous contribuons à créer » indique Suat Topsu, président d’Erganeo.
« Erganeo et les tutelles ont permis aux chercheurs des deux côtés de l’Atlantique de développer cette technologie unique au monde, tout en sécurisant la propriété intellectuelle. Nous sommes ravis de la signature de cette licence ainsi que de leur arrivée au capital d’Orixha. Ceci démontre un véritable alignement des intérêts de l’ensemble des parties pour transformer cette innovation en dispositif médical qui améliorera le taux de survie à un arrêt cardiaque » précise pour sa part Fabrice Paublant, Président d’Orixha.

>>> Téléchargez le communiqué de presse
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.