Kinésia inauguré : découvrez un équipement unique au monde

Kinesia : Un nouveau centre de recherche clinique en kinésithérapie et rééducation fonctionnelle du cheval sur le campus équin de Goustranville. 

Découvrez Kinésia ! Cet équipement unique au niveau international, dédié à la physiothérapie et à la réhabilitation du cheval, a été inauguré lundi 31 août 2020, sur le site normand de l'EnvA. Ce petit bijou, financé par le syndicat mixte Normandie Équine Vallée (Région Normandie et Département du Calvados), le Fonds Éperon et l'État, comprend notamment une piscine avec une fosse panoramique permettant d'observer les mouvements du cheval. Objectifs : mieux comprendre la nage du cheval et prendre en charge ses difficultés locomotrices.
Entre 50 et 100 chevaux seront amenés à fréquenter cette piscine chaque année. Le Centre d’imagerie et de recherche sur les affections locomotrices équines (Cirale), pôle équin normand de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA), continue ainsi son expansion à Goustranville. 
Le Pr Fabrice Audigié, directeur du Centre d'imagerie et et de recherche sur les affections locomotrices équines (Cirale) de l'EnvA nous explique.



20200831 105110 copie

Pierre-André Durand, Préfet de la région Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, Sophie Gaugain, Vice-présidente de la Région Normandie en charge de l’économie et du soutien aux entreprises, Jean-Léonce Dupont, Président du Département du Calvados, Jean de Chevigny, Secrétaire Général du Fonds Eperon, Malika Cherriere, Présidente de Normandie Equine Vallée et Conseillère régionale déléguée à la politique équine, et Christophe Degueurce, Directeur de l’Ecole nationale vétérinaire d'Alfort, ont officiellement inauguré, lundi 31 août, cette nouvelle unité de soin et de recherche clinique en kinésithérapie et rééducation fonctionnelle du cheval.

20200831 110308 copie 20200831 112405 copie

Ce projet porté par le syndicat mixte Normandie Equine Vallée, d’un montant de plus de 1,7 million d’euros, a été financé à parts égales par la Région Normandie et le Département du Calvados pour un montant total de 744 070 euros. II a aussi reçu le soutien du Fonds Eperon pour un montant de 520 000 euros et de l’Etat pour un montant de 467 528 euros.

« La Région consacre chaque année plus de 6 millions d’euros pour permettre le développement de la filière équine et affirmer au niveau mondial la place de la Normandie comme terre d'excellence du cheval. C’est avec la même volonté de viser l’excellence que la Région a soutenu la construction de cette unité de recherche innovante qui permettra au CIRALE de maintenir une avance scientifique et une reconnaissance internationale. L’installation de Kinesia marque une nouvelle étape dans le projet de transformation du site de Goustranville en un campus équin international. Nous aurons bientôt ici une concentration unique au monde d’étudiants, de chercheurs et d’entreprises dédiés à la santé équine. C’est un véritable pôle d’excellence de rayonnement international qui se créé en Normandie » s’est réjoui Sophie Gaugain, Vice-présidente de la Région Normandie.

« Kinésia est une opportunité pour l'École nationale vétérinaire d'Alfort de développer ses activités de recherche en matière équine et d'approfondir les connaissances permettant une meilleure prise en charge du cheval. Je tiens à remercier l'investissement de nos partenaires et leur volonté de renforcer nos activités en Normandie et à saluer l'engagement de l'équipe du pôle équin normand, particulièrement les Pr Jean-Marie Denoix et Fabrice Audigié qui ont conçu et porté ce projet. Le Cirale n'a cessé d'accroître son expertise depuis 20 ans, devenant un acteur mondialement reconnu dans son secteur. Le projet de campus international et l'arrivée de notre centre hospitalier universitaire vétérinaire des équidés sera une nouvelle marche, en 2023 », s'est félicité le Pr Christophe Degueurce, directeur de l'EnvA.

20200831 105610 copie 20200831 131552 copie

« Le Calvados, en tant que grande terre internationale du cheval, souhaite faire rayonner son axe Deauville - Goustranville - Saint-Contest qui concentre des équipements équins exceptionnels à l’échelle européenne, en soutenant des projets de recherche comme l’installation de Kinesia sur son territoire. La filière équine, par son dynamisme, est une chance extraordinaire pour notre département qui concentre startups et établissements d’excellence à la pointe de la recherche scientifique étant à même d’irriguer une économie forte et créatrice d'emplois. Le soutien à la filière équine représente aujourd’hui 2 millions d’euros par an dans le budget départemental. Le plan cheval est là pour faire savoir et renforcer cet engagement avec tous les partenaires institutionnels du département, les entreprises, les pratiquants et les passionnés. » a déclaré Jean-Léonce Dupont, Président du Conseil Départemental du Calvados

Un équipement unique au monde

Le Centre d’imagerie et de recherche sur les affections locomotrices d’équines (Cirale) est le pôle équin normand de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort mondialement reconnue pour son expertise dans le domaine des pathologies locomotrices des chevaux athlètes. Avec plus de 1 100 patients référés dont 10 % de chevaux étrangers, de toutes les disciplines sportives et de courses, le Cirale représente un outil de diagnostic et de recherche de pointe au service des étudiants, des vétérinaires et des propriétaires de chevaux.

Avec la création d’une unité de balnéothérapie unique au monde, Kinésia permettra de développer au plus haut niveau la recherche et la formation dans le domaine de la physiothérapie et de la rééducation vétérinaire et notamment :
- de répondre au manque crucial de données scientifiques objectives sur les effets des techniques de kinésithérapie et de rééducation du cheval sur l’appareil locomoteur, notamment grâce à la plateforme d’investigation clinique et d’imagerie du Cirale ;
- d’assurer un suivi médical rapproché à la fois clinique et par imagerie des patients traités dans le centre afin de mesurer objectivement leurs progrès et d’ajuster les modalités thérapeutiques ;
- d’améliorer les soins et les techniques d’entrainement dans les différentes disciplines sportives équestres en précisant l’intérêt des approches de kinésithérapie et de physiothérapie.

La maîtrise d’oeuvre du projet de construction de cet équipement unique en son genre a été confiée au cabinet d’architecte Claude Penloup associé à Patrick Thual et au cabinet IGC.

Le nouveau bâtiment comprend :
- une piscine panoramique de 40 m unique au monde avec une fosse permettant d’observer le cheval évoluant dans l’eau ;
- un espace d’entrainement avec un tapis roulant et un aqua-trainer (tapis roulant immergé) ;
- six boxes permettant d’accueillir des chevaux en phase de rééducation ;
- un solarium pour réchauffer le cheval à la sortie de la piscine ;
- une salle de soins ;
- une sellerie ;
- un bureau ;
- des espaces de stockage pour la paille et le foin.

>>> Télécharger le communiqué de presse
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.