frzh-CNenes

Publication - L'échographie pour détecter une infiltration lymphomateuse hépatique et splénique chez les chiens et les chats

L'EnvA, avec l'Université de Liverpool, propose une étude, publiée dans "the Journal of Small Animal Practice", s'intéressant aux capacités de l'échographie pour détecter l'infiltration lymphomateuse du foie et de la rate dans une population de chiens et de chats atteints de lymphome. 

2021 05 20 Publications 18

Précision diagnostique de l'échographie pour détecter une infiltration lymphomateuse hépatique et splénique chez les chiens et les chats

Jérémy Mortier, chef du service imagerie de l'EnvA, a coordonné l'étude et en est l'un des auteurs.


Auteurs

J.C. Sumping, T. W. Maddox, D. Killick, J.R. Mortier

Objectifs


- Déterminer la précision diagnostique de l'échographie dans la détection de l'infiltration lymphomateuse du foie et de la rate dans une population de chiens et de chats atteints de lymphome.
- Déterminer si des caractéristiques échographiques spécifiques du foie et de la rate chez les chiens sont associées à une infiltration lymphomateuse ou à un immunophénotype spécifique du lymphome multicentrique.

Matériel et méthodes

Une évaluation rétrospective en aveugle des images échographiques du foie et/ou de la rate chez les chiens et les chats présentant un lymphome confirmé par cytologie ou histologie a été réalisée par deux radiologues vétérinaires certifiés.

Résultats

161 animaux répondaient aux critères d'inclusion, soit 132 chiens et 29 chats.
L'échographie avait une sensibilité, une spécificité, une précision, une valeur prédictive positive et une valeur prédictive négative de 16,7 %, 91,0 %, 55,9 %, 62,5 % et 55,0 % pour la détection de l'infiltration lymphomateuse du foie, et de 73,1 %, 93,9 %, 82,6 %, 93,4 % et 74,7 % pour la rate.

Chez les chiens, un foie normal à l'échographie était associé à l'absence d'infiltration lymphomateuse, le parenchyme splénique à taches léopard et la splénomégalie étaient indépendamment associés à l'infiltration lymphomateuse et le parenchyme splénique à taches léopard était également associé à l'immunophénotype des cellules B du lymphome multicentrique.

Signification clinique

L'échographie de la rate et du foie est spécifique mais non sensible dans la détection de l'infiltration lymphomateuse. Un parenchyme splénique léopardé chez le chien est hautement spécifique de l'infiltration lymphomateuse et prédit dans cette population un immunophénotype spécifique du lymphome multicentrique.

>>> À lire : étude complète