frzh-CNenes

Prix de thèse Société Centrale Canine et Agria Assurances

La Société Centrale Canine et Agria Assurances pour animaux récompensent chaque année les travaux de thèse vétérinaire les plus intéressants concernant le chien. Le jury des prix de thèse a sélectionné douze thèses thèses vétérinaires soutenues en 2019 dans les quatre écoles pour être lauréates pour 2021. Trois étudiants de l'EnvA ont été salués.

Depuis 2019, la Société Centrale Canine associée à Agria Assurances pour animaux dans le cadre du Fonds de Recherche SCC Agria remettent chaque année un prix aux travaux de thèse vétérinaire particulièrement pertinents concernant le chien. Trois diplômés de l'EnvA ont ainsi vu leur travail salué. Bravo aux lauréats.


1er Prix : Dr Lucie Lepitre - Comportements répétitifs chez le chien : impact des conditions de vie
Directeur : Pr Caroline Gilbert

Résumé :
Les comportements répétitifs sont des comportements anormaux exprimés par de nombreuses espèces animales dont le chien. Ils surviennent notamment quand le milieu de vie ne correspond pas aux besoins de l’animal. Une première partie présente une synthèse des données de la littérature concernant les comportements répétitifs canins. Bien que la recherche ait progressé sur le sujet, ils demeurent encore partiellement incompris. Il n’existe pas encore de consensus sur la terminologie et des travaux complémentaires seront nécessaires pour parfaire notre connaissance des mécanismes physiologiques. Une meilleure connaissance de ces troubles permettrait également de mieux les traiter.

Les apports de ces références bibliographiques ont nourri une étude expérimentale menée sur des chiens présentant des comportements répétitifs au Centre hospitalier universitaire vétérinaire d’Alfort. Pour ce faire, un questionnaire destiné aux propriétaires a été développé pour évaluer leur perception du bien-être de leur animal et les conditions de vie du chien. La présence de comportements répétitifs et agressifs était également recherchée. Un score de bien-être a alors été mis au point, un score faible montrant un niveau de mal-être élevé.

L’analyse des résultats a montré que les chiens présentant des comportements répétitifs avaient des scores de bien-être significativement plus bas que les chiens sains. De plus, les chiens agressifs avaient tendance à avoir un score de bien-être plus bas que ceux qui ne sont pas agressifs. Cependant notre étude n’a pas permis d’obtenir des résultats significatifs à ce sujet. Enfin, nous avons trouvé que les propriétaires surestimaient le bien-être de leur animal. Ceci suggère un manque d’information de la part des personnes adoptant un chien. Par conséquent, sensibiliser les propriétaires permettrait d’améliorer les conditions de vie des chiens et ainsi de réduire la prévalence des troubles comportementaux tels que les comportements répétitifs.


2ème Prix : Dr Romain Lamolet - Détermination de l'ovulation chez les chiennes de race Labrador : mesure de la résistivité du mucus vaginal à l'aide d'une sonde DRAMINSKY
Directeur : Pr Alain Fontbonne

Résumé :
L’objectif de ce travail est de déterminer l’efficacité de la mesure de la résistivité du mucus vaginal afin de détecter l’ovulation chez les chiennes de race Labrador. 

La première partie de cette étude dresse un état des lieux des connaissances actuelles de la physiologie de la reproduction canine et les méthodes utilisées pour détecter l’ovulation de façon précise, permettant l’utilisation de nouvelles techniques, comme l’insémination en semence réfrigérée ou congelée. Nous sont présentées également, au sein de cette partie, les connaissances sur l’utilisation de la résistivité du mucus vaginal chez la chienne et les autres espèces.

La partie expérimentale porte sur l’utilisation de la résistivité du mucus vaginal pour détecter l’ovulation chez les Labradors. Cette étude a été réalisée sur 24 chiennes pendant leurs chaleurs. Elle avait pour but de comparer le moment de l’ovulation détectée par la sonde vaginale avec celui déterminé par le dosage de progestérone sanguine. La mesure de résistivité du mucus vaginal présente l’avantage d’être facile à utiliser. Elle permet de détecter l’ovulation à 24 heures près dans 33% des cas et à 48 heures près dans 50% des cas, lorsque les mesures sont prises en insérant la sonde de 6.5 centimètres (correspondant à la moitié de la longueur de la sonde) au sein du vagin. Le décalage maximal observé entre l’ovulation réelle et la chute de résistivité est de 96 heures. Cette méthode permet donc de détecter la période de fertilité mais ne permet pas de déterminer de façon précise l’ovulation.


3ème Prix : Dr Mélissa Monteiro de Maceido - Enrichissement audio-visuel de l'environnement du chien de compagnie en l'absence de ses propriétaires
Directeur : Pr Caroline Gilbert

Résumé :
L’absence du propriétaire peut représenter un facteur de stress important lorsque le chien reste seul à la maison, conduisant certains chiens à exprimer des comportements associés à de l’anxiété de séparation. Alors que des cas de chiens regardant des écrans télévisés sont fréquemment rapportés, les technologies interactives pour chiens sont en plein essor, avec par exemple, la naissance d’une chaine de télévision spécifiquement dédiée aux chiens. Cependant, il existe encore très peu de connaissances à ce sujet.
Cette thèse met en lumière les résultats et les recommandations issues d’une étude bibliographique concernant les méthodes d’enrichissement de l’environnement des chiens grâce aux jeux, à la stimulation auditive, visuelle et olfactive.

Dans le cadre de cette thèse, deux études ont été menées. Premièrement, 230 étudiants vétérinaires propriétaires de chiens ont été interrogés à l’aide d’un sondage. Ce questionnaire observait leur conduite lorsqu’ils laissaient leur chien seul à la maison, afin d’identifier des problèmes et d’éventuelles solutions. L’objectif de la seconde étude était d’étudier l’influence d’une stimulation audio-visuelle sur le comportement de 21 chiens lorsqu’ils restaient seuls à la maison. Nos sujets ont été filmés seuls à la maison pendant 60 minutes et exposés à deux situations : une situation contrôle (sans film) et une phase expérimentale (avec une télévision diffusant un film développé spécifiquement pour les chiens présentant des images de
congénères en mouvement et d’animaux d’autres espèces). 

Nos résultats suggèrent ainsi que le comportement des chiens de compagnie peut être influencé par une stimulation audiovisuelle sous forme de programmes télévisés.


Tous les lauréats

ENVT

1er Prix : Dr Chloé Guérard - Intérêt de l'autopsie et des examens complémentaires dans le diagnostic post-mortem chez le chiot nouveau-né
Directeur : Dr Hanna Mila
2ème Prix : Dr Elodie Richard et Dr Amélie Toniolo - Evaluation morphométrique et échographique de la croissance du chiot au cours des deux premiers mois de vie
Directeur : Pr Sylvie Chastant-Maillard
3ème Prix : Dr Roxane Declercq - Prévalence et facteurs de risque de surpoids chez le chien : étude épidémiologique
Directeur : Pr Sylvie Chastant-Maillard

Oniris

1er Prix : Dr Dolorès Le Couazer - Etude d'un nouveau marqueur de la qualité spermatique du chien : la proAKAP4
Directeur : Dr Djemil Bencharif
2ème Prix : Dr Paul Munhoven - Elaboration, dans le cadre du suivi des évaluations comportementales canines d'une nomenclature simplifiée, compréhensible du grand public, d'apparences raciales pour les chiens non-inscrits au LOF et d'un arbre décisionnel fondé sur des morphotypes 
Directeur : Pr Claude Guintard
3ème Prix : Dr Sophie Porcher - Les colopathies inflammatoires : prédictibilité et variabilité inter et intra-observateur de la coloscopie chez le chien
Directeur : Dr Odile Senecat

VetAgro Sup

1er Prix : Dr Maxime Jacqmin - Intérêt de l'examen échographique dans le diagnostic de la maladie du compartiment médial du coude chez le chien
Directeur : Dr Thibaut Cachon
2ème Prix : Dr Armelle Fontaney - Enquête auprès des licenciés français sur leur pratique du canicross et aptitudes génétiques des races canines
Directeur : Pr Marie Abitbol
3ème Prix : Dr Flora Berthier-Duboz - Contribution au développement d'un programme de médiation animale à destination des enfants et analyse de ses particularités et de son intérêt
Directeur : Dr Catherine Escriou


Les membres du jury :

Dr Jean-Pierre Jégou - Président de l'Académie Vétérinaire de France
Dr Jean-François Rousselot - Président de l'AFVAC
Monsieur Julien Begue - Responsable Agria Assurances pour animaux France
Dr Gilles Chaudieu - Membre de la Commission Scientifique de la SCC
Dr Alexandre Balzer - Vice-président et responsable du Pôle Santé de la SCC
Dr Frédéric Maison - Président de la Commission d'élevage de la SCC
Madame Fleur-Marie Missant - Service Santé et Ressources Génétiques de la SCC
Dr Ambre Courtin - Service Santé et Ressources Génétiques de la SCC


Les auteurs des travaux récompensés d’un 1er prix recevront chacun une dotation de 3 000 €. Une dotation de 1 000 € sera également décernée pour les thèses lauréates d’un 2ème ou d’un 3ème prix.