frzh-CNenes

Projets ECOS Nord : une mission au Pérou


L'EnvA participe à un programme de collaboration internationale ECOS Nord au Pérou. Il s'agit d'un projet de recherche visant à étudier certains parasites chez les alpagas et les vigognes. La dernière mission en date avait lieu du 27 juillet au 10 août 2022.





Direction le Pérou pour une enseignante-chercheuse de l'EnvA. Du 27 juillet au 10 août 2022, une mission était organisée dans ce pays d'Amérique du Sud dans le cadre d'un projet de collaboration internationale, ECOS Nord. En 2020, l'école d'Alfort avait en effet obtenu des financements dans le cadre d'un appel à projets. Un projet lancé en 2021.

Le Pr Jacques Guillot et la maître de conférences Veronica Risco Castillo, enseignants-chercheurs de l’EnvA, et le Pr Raul Rosadio Alcantara, enseignant à la Universidad Nacional Mayor de San Marcos, au Pérou, ont porté le projet de coopération franco-péruvienne, en 2020, en réponse à un appel à manifestations d'intérêt. Intitulé "Diversité génétique et susceptibilité aux acaricides de Sarcoptes scabiei en vigognes et alpagas du Pérou", ce programme s'intéresse à Sarcoptes scabiei, un acarien ectoparasite. Sa présence dans la couche cornée de l'épiderme est à l'origine de la gale dite sarcoptique. Cette ectoparasitose, très contagieuse, a été décrite chez de nombreuses espèces de mammifères dont l'Homme et la plupart des animaux domestiques.





Les objectifs du projet prévu sur trois ans sont
1) déterminer la relation phylogénétique entre les populations de l’acarien de la peau Sacoptes scabiei, isolés des vigognes et des alpagas, afin d’établir les risques de transmission et les stratégies de contrôle de l’infection ;
2) caractériser les modifications de la microbiote cutanée des petits camélidés qui peuvent favoriser l’aggravation des lésions cutanés ;
3) identifier les causes d’échec thérapeutique chez les alpagas traités à l’ivermectine.

Les activités programmées incluent la collection des prélèvements cutanés (au Pérou) et les analyses moléculaires (en France), ainsi que à l’organisation et participation des réunions techniques sur la gale chez les petits camélidés. Dans le cadre du projet, l'EnvA participait, en janvier 2021, à une conférence virtuelle sur la gale chez les petits camélidés et les effets de la résistance aux acaricides en vigognes (organisé par le Ministère d’Agriculture du Pérou). Un des rôles de ce projet est aussi la formation de doctorants en mobilité et l'accueil de chercheurs, en Pérou et en France.


Le programme et le comité ECOS ont été créés en décembre 1992 par décision des ministères français des affaires étrangères et de l’enseignement supérieur et de la recherche.
« ECOS » est un sigle qui signifie : Evaluation-orientation de la COopération Scientifique. Pour les ministères de tutelle, le comité ECOS est destiné à être l’instrument d’évaluation des projets de coopération scientifique et universitaire avec l’Amérique hispanophone.

En 2020, l'école d'Alfort avait en effet obtenu des financements dans le cadre d'un appel à projets.